L'ÉCOSYSTÈME DE LA VIGNE



Sous l'impulsion du discours sur le changement climatique et l'extinction des espèces, les méthodes de viticulture durable sont de plus en plus présentes dans l'opinion publique.

La perte de biodiversité et le réchauffement climatique sont de plus en plus évidents comme deux des plus grands défis de notre temps. La viticulture n'est pas non plus épargnée par ces évolutions. Très dépendants des conditions pédologiques et climatiques, les phénomènes extrêmes tels que la chaleur, la sécheresse, les tempêtes ou la grêle peuvent entraîner d'immenses pertes de récoltes et donc des pertes importantes pour les viticulteurs. En outre, certaines méthodes de viticulture conventionnelle sont susceptibles de contribuer elles-mêmes à la progression de la crise mondiale.

Pour Collectors Wine World aussi, la question de la responsabilité dans la viticulture joue un rôle de plus en plus important. Afin d'intégrer notre communauté de parents et d'amis dans le discours, nous consacrerons les prochaines semaines aux termes les plus importants du commerce du vin durable.

Le changement climatique et l'extinction des espèces stimulent l'intérêt pour la viticulture durable

Avec la disparition des habitats naturels due à l'intervention humaine, de plus en plus d'espèces animales et végétales se voient menacées d'extinction. Une des raisons de ce déclin de la biodiversité est l'intensification progressive de l'agriculture. Sous certaines conditions, la nature peut certainement bénéficier des activités culturelles de l'homme.

Les méthodes de la viticulture intégrée et biologique réfléchissent dès le départ aux conséquences des activités agricoles sur l'environnement. Afin de protéger la nature et d'utiliser ses ressources de manière durable, la question de la biodiversité est donc activement intégrée dans la gestion des vignobles.

Grâce à des plantations vertes riches en espèces entre les rangs de vigne, à l'ensemencement d'espèces végétales sauvages supplémentaires et à une approche globale de gestion proche de la nature, les viticulteurs qui pensent durablement visent à promouvoir la biodiversité dans l'écosystème de leurs vignobles, à atténuer les effets négatifs des monocultures et à continuer à produire des vins de la plus haute qualité. En échangeant des pesticides chimiques de synthèse et des engrais artificiels contre des engrais organiques et des préparations végétales ou minérales pour la protection des plantes, ils amorcent le passage d'un travail d'exploitation à un travail de coopération avec la nature.

Afin d'honorer précisément ces pionniers parmi les viticulteurs pour leur engagement et leur courage, nous mettons en avant les vins respectueux de l'environnement dans notre portefeuille avec notre label BEST-IN-WINE depuis 2019.

Search

    FR